Le B.A. ba des Pneus Hiver

Un pneu conçu pour la neige

Un pneu conçu pour la neige

Quelles nouveautés dans les pneus hiver ?

Bien que le pneu soit l’élément de sécurité le plus important du véhicule, beaucoup d’automobilistes sous-estiment l’impact qu’il peut avoir sur la sécurité. Ainsi, l’automobiliste a tendance à les changer au dernier moment; et bien souvent après que l’accident ait déjà eu lieu. En hiver, ce comportement se manifeste vis-à-vis des pneus neige. Bien des automobilistes considèrent en effet la hauteur de la neige et le niveau d’adhérence de leur véhicule comme indicateur de changement. Dans ces conditions, reconnaissons qu’il est parfois trop tard et que le changement des pneus devient une réponse à une situation d’urgence plutôt qu’un acte de prévention. Néanmoins, outre « le laxisme » qu’ont bon nombre de conducteurs à l’égard de l’entretien de leur voiture, l’aspect financier et la méconnaissance du pneu hiver sont l’une des causes qui incite le consommateur à repousser son achat. Rappelons quand même que, en dessous de 7°C, ses principaux avantages sont l’ adhérence et la réduction de la distance de freinage qui sont sans comparaison avec des pneus traditionnels. A 50 km/h, sur un sol enneigé, et équipé de pneus hiver, le conducteur gagne une distance de sécurité allant jusqu’à 30 mètres. Les pneus neige ont donc des performances non négligeables que certains sites spécialisés, tel que www.pneus-online.fr, met à disposition pour aider l’automobiliste dans son achat. Pour vous aider à trouver le pneu hiver adapté à votre mode conduite, ce site compare plus de 170 pneus hiver sur leurs performances sur sol sec, mouillé et humide. Il vous informe également de la réaction du pneu en cas d’aquaplaning. Aujourd’hui, le CONTI-WINTERCONTACT TS 780 fait figure de référence. Il est considéré comme le meilleur pneu hiver actuel. L’année 2013 a été marquée par un grand nombre d’innovations : quelles sont-elles?

Quelle nouveauté chez Goodyear ?
Pour ce constructeur, l’Ultragrip Performance a été le produit phare de cette année! Particulièrement adapté aux berlines haut de gamme et aux voitures familiales, ce pneu aux lamelles tridimensionnelles optimise l’adhérence du véhicule sur tous types de sols humides. En effet, comme beaucoup de fabricant, Goodyear a bien compris que les attentes liées au pneu hiver ont bien changé en vingt ans. Si auparavant on cherchait un pneu qui permettait simplement l’adhérence sur neige, aujourd’hui les automobilistes attendent du pneu hiver une réponse à la conduite sur sol mouillé, enneigé et gelé. La nouveauté Goodyear permet donc de répondre à ces attentes! Comment ça marche ? Grâce à ses lamelles mordantes, le pneu agrippe la route, telle une plante carnivore, pour optimiser l’adhérence du véhicule. Doté d’une lamellisation plus importante qu’un pneu traditionnel, l’Ultragrip amplifie naturellement le maintient au sol du véhicule. L’Ultragrip est donc un système révolutionnaire, breveté par la marque, qui fonctionne conjointement avec les larges rainures du pneu permettant ainsi une adhérence maximale grâce à l’agrippement et à l’évacuation de l’eau et de la neige.

Quelle nouveauté chez Michelin?
Notre constructeur Francais a également fait parler de lui l’année dernière grâce à sa dernière nouveauté : le Michelin Alpin 4. En quoi se distingue t-il du dernier pneu alpin? Le dernier Michelin alpin 4 possède tout d’abord un nombre plus important de rainures (71 contre 59) et la bande de roulement devient continue. Ces modifications, aussi simples qu’elles puissent paraître, apportent une amélioration significative sur la traction, le freinage et la stabilité du véhicule. Equipé de plus d’un nouveau mélange de gomme, le Helio compound +, ce pneu apporte une meilleur adhérence que son prédécesseur sur sol mouillé et gelé. Il vous permet donc de rouler encore plus en sécurité sur les sols « compliqués ». Enfin, labellisé GREEN X, il possède des propriétés énergétiques qui vous permettent de faire jusqu’à 35% de trajet en plus (en comparaison avec la moyenne des autres pneus hiver), d’économiser du carburant et de limiter les rejets de CO2.

 

Quels Additifs pour votre Carburant

Du carburant vert, possible ?

Du carburant vert, possible ?

PERFORMANCE DE MOTEUR : GAZOLE OU ESSENCE, LES ADDITIFS QU’IL FAUT POUR UN RÉSULTAT OPTIMAL

Le besoin en performance automobile n’est pas nouveau, il existe depuis que ces moyens de locomotions ont vu le jour. Les additifs font partie des éléments les plus plébiscités pour arriver à des résultats supérieurs. Il s’agit de produits liquides pour la plupart, à ajouter au carburant ou à l’huile de moteur. Leurs propriétés particulières transforment le carburant ordinaire en supprimant ses limitations et en augmentant les fonctionnalités. L’histoire de ces additifs remonte à quelques siècles déjà : les premiers pas (incertains) étaient l’ajout de l’eau ou du plomb dans l’essence. Depuis, les techniques ont évolué et offrent aujourd’hui des produits aux propriétés étonnantes.

Les compositions derrière les additifs

Utilisés dans le carburant ou dans l’huile de moteur, les additifs augmentent considérablement la compression du moteur, une amélioration qui influe directement sur la puissance de ce dernier. L’un des éléments chimiques les plus couramment utilisés est le dialkyldithiophosphate de zinc (ZZD). Derrière ce nom compliqué se cache un produit remarquable qui protège le moteur contre l’oxydation, l’usure et la corrosion. Le disulfure de molybdène quant à lui est utilisé pour réduire les frictions. La plupart des additifs qui agissent comme des détergents et des protecteurs antiacides se basent sur le l’Alkylphénate sulfure de calcium ou de magnésium. La popularité des additifs tient surtout à leur facilité d’utilisation. En effet, Inutile de passer par des procédés longs et fastidieux pour augmenter la puissance du carburant : il suffit de verser une petite quantité d’additifs et le produit fait tout le travail

Les additifs pour essence
Les additifs pour essence ont un impact certain sur le moteur. En plus de diminuer les émissions toxiques et nocives, ils influent favorablement sur son état. Sa longévité se voit augmentée tandis que le ralenti est stabilisé. Pour maintenir ou restaurer la propreté des systèmes d’injection, les détergents et codétergents sont les meilleurs alliés de l’essence. Les antioxydants quant à eux permettent d’éviter la formation de sédiments problématiques dans les cuves et les réservoirs. Pour protéger le moteur contre la rouille et la corrosion, la meilleure tactique est d’inclure des additifs anticorrosion. Enfin, les desémulsifiants éliminent les risques dus à la présence de l’eau.
Additifs pour gazole
Le gazole est le carburant qui bénéficie le plus d’additifs. Sa composition le rend plus sensible aux aléas de la vie courante comme les changements de température, le passage du temps, les caprices du moteur. De ce fait, les additifs les plus efficaces pour augmenter sa performance sont :
· Les anti-figeants : ils préservent le gazole lorsque les températures chutent et protègent le système d’injection des moteurs diesel contre le colmatage
· Les antioxydants : stabilité de stockage
· Les desémulsifiants : intégrité du carburant
· Les détergents : protection du système d’injection
· Les additifs anticorrosion : protection des circuits d’alimentation
Il va s’en dire que l’amélioration du gazole influe également sur la bonne santé du moteur diesel. Les additifs tels que les modificateurs de friction et les produits anti-mousse sont apparus assez récemment et permettent de protéger efficacement le moteur.

Effets des additifs sur l’huile de moteur

Là où les additifs carburant améliorent les performances, ceux qui sont dédiés à l’huile de moteur favorisent la dynamique générale. En déposant un film antifriction et anti-usure sur les composants en mouvement du moteur, les additifs assouplissent la mécanique. Le résultat est bien sûr une consommation moindre en carburant, mais aussi un moteur nettement plus silencieux. L’important dans leur utilisation est de bien calibrer en fonction du moteur. En effet, plus il sera vieux, plus il préférera une huile moins fluide. Les additifs sont pour la plupart plus conseillés pour les huiles moteur ordinaires.