Les Tendances Design

L'ultra Design se démocratise !

L’ultra Design se démocratise !

Les tendances en matière de design intérieur, qu’il s’agisse de couleur, de forme ou de matière sont en constante évolution. Chaque année regorge de nouvelles modes graphiques qui sont les conséquences des changements majeurs de notre société. En 2014, de nombreuses inspirations ont su s’affirmer et acquérir une grande popularité chez les designers. D’autres influences ont également vu le jour : alors, que choisir pour son intérieur ? Quelles sont les grandes tendances de l’année 2014 en matière de design et comment les appliquer ?

Les différentes tendances influencent plusieurs domaines de la décoration d’intérieur. En effet, la décoration d’intérieur, également appelée architecture d’intérieur influe sur la vie des hommes au quotidien. Elle joue avec chaque détail de l’espace de vie, des mobiliers à la couleur de l’espace de vie en passant par les objets et la lumière de la pièce. Elle doit à la fois refléter les tendances de la société actuelle, mais aussi la personnalité de l’habitant, car c’est lui, qui, au final, occupera les lieux au quotidien.

Les couleurs phares : à la recherche de la détente

Au cours des dernières années, on a pu remarquer la recrudescence de couleurs pop voire fluos, que ce soit en mur plein, ou en petites touches décoratives.
En 2014, on retourne à une tendance naturelle, avec des palettes de couleurs douces et neutres. Les teintes phares, appelées les « Nouveaux Neutres » jouent sur des tons pastels parfaitement assortis. On retrouve également de nombreux tons chauds et doux pour une ambiance cocooning : les caramels, camels et fauves, agrémentés d’une touche d’ocre ou d’orangé.

Selon Benjamin Moore, la couleur phare de 2014 est un bleu éthéré, très doux : la teinte Bouffée d’Oxygène.

Les matières : privilégier le retour aux sources

Cette année, la matière tendance est sans aucun doute le bois. Il s’agit d’une valeur sûre, durable, mais également d’une valeur refuge, cocooning, rassurante. Attention, on ne parle pas de bois façon meubles rustiques en chêne massif, mais de bois version revisitée et épurée. Associé avec de la laque blanche ou du métal, le bois permet la création de meubles à la fois tendance et chaleureux. Il est également très utilisé en revêtement mural, en valorisant des formes géométriques, des pavés par exemple.

Les matières premières brutes reviennent également en force cette année : paille, carton, ou encore lin, tous les objets décoratifs apportent une valeur ajoutée au matériau sans le dénaturer. Ainsi, on retrouvera des objets contemporains tels que des luminaires en carton ou encore des coussins garnis de paille…

Les styles à adopter pour un intérieur tendance

Cette année, la nature est mise à l’honneur : elle reprend ses droits et s’invite sans scrupule dans nos intérieurs. Pour une décoration sans artifices, valorisez les imprimés feuillus ou fleuris, associés à des couleurs claires et lumineuses. Les matériaux à favoriser sont le bois et les tissus naturels, comme indiqué ci dessus. La décoration nature a énormément de succès car elle donne une impression de détente à l’ensemble de la maison. De plus, elle permet de surfer sur la vague du do it yourself et pousse à la création (tabourets en rondins de bois, compositions florales…).

Les années 60 connaissent également leur heure de gloire : le vintage revient, en petites touches que ce sit en mode chic et vintage ou vintage fun.

Enfin, l’ethnique bohème, qui séduit les créatifs depuis plusieurs années, connait un raffinement du style. Encore plus cocooning, avec des tressages, sculptures, on l’agrémentera de verre pour moderniser l’ensemble.

Des purificateurs d’air pour assainir l’air de vos pièces

Humidificateur d'air

Humidificateur d’air

Les matériaux entrant dans la composition du mobilier, les rideaux, le linge de maison, les tissus muraux, les peintures, les appareils électroménagers et les produits d’entretien sont autant de souches dégageant en permanence de nombreux composés chimiques. Les conséquences sur le métabolisme, en cas de contact régulier à ces substances, sont graves, même si l’étude de ces dernières est encore approximative. Nous flânons une grande majorité de notre temps dans des milieux clos, sources actives de bactéries. L’altération de l’atmosphère de nos foyers est majoritairement provoquée par des Composés Organiques Volatils (COV).

Le purificateur d’air, en complément d’aérations régulières de l’appartement et de l’utilisation de la VMC, est un dispositif visant à anéantir les impuretés d’un lieu clos. Il épure l’atmosphère, chasse les mauvaises odeurs, assainit l’entourage et restitue une ambiance saine. Il existe trois variantes de purificateurs d’air : purificateurs à filtres, à ioniseurs, ou à haute température. Ils purifient, assainissent l’espace dans lequel nous passons la plus importante partie de notre vie.

Le purificateur d’air à filtre, dit « à haute efficacité pour les particules aériennes » (HEPA) est le plus couramment utilisé. A l’aide de son filtre performant, il neutralise les impuretés, les bactéries et les particules. Il nécessite un changement fréquent de son filtre. L’installation de ce type de matériel, contraint à une impulsion d’air suffisante pour reproduire intensivement l’air du lieu à épurer.

Une seconde méthode fonctionne grâce à l’augmentation de la température de l’air. Ce dernier est absorbé, et traverse une cellule chaude, détruisant au passage toutes les poussières. Le purificateur rejette l’air vierge de toute pollution. Ce processus est particulièrement efficient pour lutter efficacement contre les pathologies respiratoires. De plus, il se montre performant en termes d’élimination d’odeurs et de purification d’eau.

Enfin, le purificateur ioniseur d’air, appartient à la catégorie des plus modernes. Il est très efficace contre les virus. Il absorbe les odeurs. Il lutte utilement contre les micro-organismes et toutes les substances susceptibles de provoquer des allergies. Cet appareil filtre tous les gaz constituants l’atmosphère. Il fabrique des ions négatifs en quantité importante à l’aide d’un mécanisme électronique. La quantité d’ions négatifs indispensable recouvrée, le purificateur d’air procure une atmosphère réhabilitée et saine.

Les actions offensives des purificateurs d’air sur l’atmosphère, sont démontrées scientifiquement. Leur utilisation fait apparaître une diminution conséquente des molécules suspendues dans l’atmosphère, après vingt minutes de fonctionnement. Ces contrôles prouvent, en particulier, l’efficience du purificateur ioniseur sur les particules minuscules. Ces dernières sont les plus menaçantes et dangereuses. Très fines, elles s’infiltrent sans difficulté jusqu’aux alvéoles, section la plus profonde et fragile des poumons.

Les lieux de vie fermés sont des repaires confortables pour les micro-organismes et les particules fines, des polluants extrêmement nocifs pour la santé. Quel que soit l’endroit où il est installé dans la maison, il doit répondre à une problématique concrète. Le dispositif s’impose souvent dans la pièce considérée la plus exposée à la pollution : moquette, teinture murale, produits d’entretien. Cependant, il paraît pertinent de l’installer dans la chambre à coucher. En effet, sa capacité à purifier l’air ambiant durant la période de sommeil, favorise une qualité de repos non négligeable. Aussi, il devient un allier indispensable aux personnes sujettes à des allergies ou fragilisées par des pathologies respiratoires bénignes.

 

Les accessoires connectés envahissent nos maisons

accessoires-connectes-webinventifDans les années 1960, la série télévisée Star Trek nous promettait un monde dans lequel ordinateurs et communication sans fil seraient à la portée de tous. Et voilà qu’un demi-siècle plus tard, notre réalité quotidienne est en passe de largement dépasser cet univers de science-fiction. Notre environnement quotidien est réinventé et des accessoires connectés et bourrés de nouvelles fonctionnalités envahissent nos bureaux, nos maisons et même nos voitures. Chacun d’entre nous devient un véritable chef d’orchestre de ses objets connectés et sa baguette de chef n’est autre que son smartphone. L’institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe devenu l’Idate estime qu’en 2020, il y aura 80 milliards d’objets connectés dans le monde et que chaque terrien en possèdera en moyenne dix.

Dans une maison intelligente, de plus en plus d’actes de la vie de tous les jours sont facilités par des objets connectés soit avec un module wifi intégré, soit via une application de type Android ou iOS. En voici quelques exemples :
– L’intensité de l’éclairage des murs ou des objets se règle avec des ampoules à LED pilotables depuis son smartphone. La modulation de l’éclairage peut également suivre celle de vos musiques préférées.
– Avec son application mobile, la cocotte-minute connectée de Seb vous aide à réaliser pas à pas votre plat en vous donnant l’ordre des ingrédients, puis elle choisit son programme de cuisson en fonction de la recette désirée.
– Dans le même ordre d’idée, la balance culinaire connectée à votre iPhone ou votre iPad vous informe non seulement sur les quantités d’aliments que vous allez consommer, mais aussi sur leurs teneurs en calories, vitamines et sels minéraux. Un bon moyen de surveiller sa ligne tout en consommant de bonnes choses.
– En cas d’absence, une gamelle connectée vous permettra à distance de décider des heures et des quantités de croquettes à fournir pour nourrir votre chien ou votre chat.
– Lorsque vous vous réveillez le matin, vous apprécierez de pouvoir rester quelques minutes de plus dans votre lit pendant que votre bouilloire iKettle fait chauffer l’eau de votre thé.
– Le constructeur coréen d’électroménager LG a conçu la technologie Smart ThinQ pour que votre smartphone puisse communiquer avec l’écran LCD de votre réfrigérateur. Ainsi, plus besoin de liste de course, il vous suffit lorsque vous êtes dans votre supermarché préféré d’entrer en communication avec votre frigo pour vérifier les aliments qu’il contient, ainsi que leurs dates limites de consommation et donc ce qu’il vous faut acheter en priorité.

En complément de ses smartphones, la marque Samsung a développé des montres connectées qui s’adressent plus particulièrement aux sportifs qui souhaitent mieux suivre et analyser leurs performances. Compter le nombre de pas effectués et les kilomètres parcourus, quantifier les calories dépensées, mais aussi surveiller son rythme cardiaque son quelques-unes des possibilités des montres Gear 2 et Gear Neo. Mieux encore, dotées d’un système infrarouge, ces montres remplacent la télécommande de votre téléviseur.

Les voitures connectées et autonomes deviennent aussi réalité et le Royaume-Uni a même récemment lancé son projet de première route connectée. La voiture deviendra vite capable d’auto-diagnostiquer ses éventuelles pannes, sur la route de vos vacances, elle vous indiquera les routes à prendre pour éviter les bouchons, vous aidera à trouver les meilleurs parkings et même à vous garer. Vous pourrez également depuis votre voiture, une heure ou deux avant votre arrivée, mettre en route le chauffage de votre maison. Aujourd’hui, avec ses 18 capteurs et radars, la Ford focus est la voiture connectée la plus évoluée du marché. Son système de navigation se commande vocalement et son système de freinage d’urgence intervient automatiquement en cas de défaillance du conducteur. Son système de reconnaissance vocale vous permet d’écouter une chanson en indiquant son titre ou le nom du chanteur.

Avec les objets connectés, le futur, c’est maintenant !