La domotique à la maison : comment ça fonctionne ?

Il y a 30 ans, personne n’aurait imaginé prendre le contrôle de sa maison à distance.

Avec la démocratisation d’Internet et l’arrivée des smartphones et tablettes, certains fabricants cherchent à utiliser ces nouvelles technologies comme des supports de contrôle pour la lumière, les volets électriques, le chauffage, la climatisation, les portes. Les appareils électriques de votre maison peuvent désormais entrer en interconnexion avec vos appareils mobiles. Commander l’ensemble des appareils de la maison depuis un smartphone ou d’un ordinateur peut devenir aujourd’hui un plus dans le quotidien des particuliers.

La domotique est définie comme l’ensemble des technologies de l’électronique, de l’informatique et des télécommunications qui permettent d’automatiser, programmer les tâches courantes dans une maison. Dans son sens orthographique, c’est une combinaison des mots « domicile » et « technologie ».

Elle se base sur la mise en réseau d’un certain nombre d’appareils électriques qui peuvent être gérés sur une même base.

Les appareils intelligents

Avec la technologie, il n’y a presque plus de limites. La plupart des appareils électriques peuvent être programmés à partir d’un dispositif électronique. De l’extérieur, vous pouvez prendre le contrôle des portails ou des portes de garage. D’autres accessoires tels que les arrosages automatiques, les fontaines peuvent être contrôlés. À l’intérieur, vous avez la possibilité de contrôler le chauffage, la climatisation, l’éclairage, vos appareils électroménagers (micro-ondes, cafetière, etc.).

Vous avez également la possibilité de contrôler des objets spécifiques de votre maison comme une poignée de porte, ou une lampe en particulier.

 Les avantages de la technologie

En centralisant l’accès et la gestion de vos appareils électroniques, vous gagnerez en confort. Plus besoin de se lever de son canapé par exemple pour aller éteindre une lampe dans la pièce d’à côté.

La domotique est d’autant plus utile, car elle vous fait gagner du temps. Toutes les tâches courantes et répétitives peuvent désormais être automatisées : fermeture de toutes les fenêtres d’une maison au même moment par exemple.

Régler son système de chauffage directement à partir de son smartphone par exemple offre l’avantage de savoir exactement ce que l’on consomme.

Les possibilités sont tellement grandes dans le domaine technologique que le simple fait de dissuader un cambrioleur pendant votre sommeil devient anodin. L’éclairage extérieur ou intérieur peut se déclencher automatiquement lorsqu’un intrus casse une fenêtre ou touche la poignée de votre porte par exemple.

 Fonctionnement au quotidien

La domotique même si elle est encore à ses débuts révolutionne et change notre quotidien. À votre réveil, tous les volets de votre chambre peuvent s’ouvrir automatiquement selon une programmation bien précise. Avec votre tablette, vous pouvez ordonner à la cafetière de la cuisine de lancer la préparation d’un café chaud à 5 ° par exemple. Dans le même temps, avec votre smartphone, vous lancez l’allumage de la télévision et l’extinction de toutes les lampes extérieures.

Toutes ces différentes tâches sont basées sur une configuration bien précise. Vous devez avant tout disposer d’un centre de contrôle ou une interface (tablette, ordinateur, etc.). Ces centres de contrôle entrent en interaction avec vos appareils grâce à des applications. C’est par exemple le cas des lampes Hue de Philips qui disposent de leur propre application pour smartphone à partir de laquelle elles peuvent être paramétrées et pilotées.

Les appareils connectés transmettent des ondes radio, infrarouge, etc. aux centres de contrôle. Ils peuvent être reliés entre eux par fil ou par WIFI. C’est par ces canaux que vous pourrez à titre d’exemple, lancer de la musique dans votre salon alors que vous vous trouvez dans la salle de bain. Certains smartphones permettent même de donner un ordre vocal à vos appareils connectés : « allume et règle le thermostat de la chambre d’Émilie sur 15 ° ». Tellement pratique !

Des cadeaux high tech pour les enfants


A quoi ressemble un sapin quand les parents sont entourés de jeunes geeks déjà connectés depuis leurs plus jeunes âges ? Cela devient difficile de passer à côté de ces jouets électroniques dans les grandes surfaces ou magasins pour enfants. Et de toute manière, les enfants veulent des jouets comme les grands ! Quand on regarde la lettre du père noël on peut désormais lire « une tablette comme papa » ou encore « un ordinateur ». Avant l’âge de cinq ans, c’est désormais facile de trouver son bonheur. Vous cherchiez une idée de cadeau new technologie pour les petits ? Voici quelques idées à glisser sous le sapin.

Pour les moins de 5 ans

Dans la catégorie « tablette comme papa » vous aller retrouver l’indétrônable Storio 3 de Vtech. Elle fait un malheur ! C’est à partir de 18 mois que bébé va pouvoir s’amuser avec sa tablette éducative antichoc. Un autre modèle est conçu pour les enfants de 3 ans et plus. Dessiner avec un stylet adapté pour tous petits, enregistrer des vidéos, faire des photos… Voici une infime partie des fonctions qu’offre ce petit bijou de technologie.
Le chien robot de Sony, Zoomer, a facilement trouvé le cœur des petits. Ce chien intelligent se charge via USB et ne provoque aucune allergie. Le rendre obéissant et affectueux est tout à fait possible pour cet animal de compagnie sur roues.

Pour rendre autonome les enfants face à la lecture, il existe le lecteur stylo Leap Frog qui raconte les histoires. Compatible avec les livres Tap Leap Frog, les enfants vont apprendre à écouter des histoires sans l’aide des plus grands. Ce stylo intelligent fait parler les images et renforce les compétences en lecture des petits.

A partir de 5 ans et plus

Si vous deviez choisir un ordinateur, Le Genius XL Color pro de Vtech est un bon début. Cet ordinateur bilingue possède un écran couleur haute définition. Prévu pour enrichir la culture générale de l’enfant, il propose quasiment une centaine d’activités réparties dans 8 catégories (maths, français…). Plus besoin de soutien scolaire avec ce jouet !
Les petites filles vont pouvoir interagir avec leur miroir désormais. Le miroir enchanté par Goliath chante, parle, raconte des histoires de princesses. Il peut même jouer de la musique et répondre aux questions qu’on lui pose. Magique et électronique !

Il est presque impossible de ne pas revenir sur l’indémodable concurrent Nintendo quand il s’agit de Noël ! La Nintendo 3DS permet de mettre en réseau les enfants entre eux. C’est encore mieux que de s ‘amuser tout seul ! Quand à la panoplie de jeux, Super Mario , Pokémon et le Professeur Leyton font partie des inévitables.

Si avec cette petite sélection hight technologie vous n’avez pas trouvé votre bonheur, il existe aussi d’autres best-sellers. La poupée Cayla par Vivid marche en bluetooth. A reconnaissance vocale, ce jouet saura répondre à toutes les interrogations de votre enfant en se connectant directement avec Wikipédia. Et si vous cherchiez un autre compagnon interactif, Furby existe toujours ! Hasbro propose une version plus riche que les années passées: Furby Boom. Toujours aussi coloré, cet animal particulier peut avoir jusqu’à 5 personnalités selon la manière dont l’enfant s’occupe de lui.

Voitures connectées : les nouveautés annoncées au salon de l’auto

Les nouvelles technologies High Tech présentées au dernier Salon de l’auto de Paris étaient nombreuses et très innovantes. Pour améliorer notre quotidien d’automobiliste, les concepteurs ont des multitudes d’idées pour rendre totalement connectées les voitures de demain.

Que ce soit pour éviter les accidents, prévoir les pannes, faciliter la conduite ou occuper les passagers du véhicule, tout est fait pour mettre la voiture au centre de projets futuristes et sophistiqués des années à venir. La connectivité de tous les appareils et l’interaction entre le conducteur et ses supports multimédias deviennent totales.

La convergence entre tous les appareils connectés a été développée par le Connecting Car Consortium, où un ensemble des plus grands acteurs du monde automobiles et Google ont défini une norme de connectivité appelée Mirror Link. Cette norme permet à toutes les applications d’un Smartphone d’être transportées vers le tableau de bord de la voiture. La Peugeot 108 en est, par exemple, équipée ainsi que la Volkswagen Passat, Citroën C1, Skoda et bien d’autres.

 

La connectivité chez les constructeurs français

 

Chez Renault, le Smartphone devient une véritable clé de contact. En effet dès que l’appareil est enclenché dans un support, il se met à effectuer tous les réglages que le conducteur a préalablement définis, et cela, chaque fois qu’il rentre dans sa voiture. Tout est ainsi personnalisé : réglages des sièges, éclairage intérieur, positionnement des rétroviseurs, etc.

La fonction Mirror Link permet d’avoir sur l’écran du tableau de bord, l’exacte image de l’écran du téléphone connecté et la possibilité d’accéder à toutes les applications du Smartphone.

À l’intérieur de la Renault Espace, on peut trouver un grand écran tactile à l’aide duquel on peut régler de nombreux paramètres de confort de la voiture. Vous pouvez personnaliser les réglages du véhicule selon vos désirs. Vous configurez l’ambiance générale de la voiture par un simple toucher tactile (mode confort ou mode sport) : luminosité, volant plus souple, siège massant, la boîte de vitesses et le moteur s’adaptent à votre conduite.

 

Les marques étrangères au Salon de l’auto sont bien connectées

 

Audi a conçu une tablette créée et pensée pour la voiture, entièrement dédiée à la marque. Elle s’achète en option avec la voiture.

Elle associe la technologie orientée voiture, et, celle d’une tablette pour les applications au quotidien du conducteur. La tablette a toutes les accessibilités multimédias habituelles, mais également les données fonctionnelles et mécaniques de la voiture. Le GPS peut-être reprogrammé à distance, à l’intérieur de la voiture et en l’occurrence par un autre passager, sans perturber le conducteur.

Une des grandes innovations du Salon de l’auto de Paris est le Carplay de chez Apple. Le concept est simple, c’est le prolongement du Smartphone à l’intérieur d’une voiture compatible. Cette technologie intégrée au véhicule autorise tous les usages d’un Smartphone, mais sur l’écran du tableau de bord et sans aucun risque. Le bouton est au volant et il permet de répondre au téléphone, lancer la lecture de musique présente dans l’I-phone, recevoir des notifications, etc.

La grande nouveauté est la possibilité de la commande vocale grâce à l’application tierce d’Apple « Siri ». Cette fonction permet de dicter des messages à travers plusieurs applications présentes sur l’iPhone, ou d’effectuer des appels téléphoniques. Tout cela peut se pratiquer avec une sécurité totale, sans quitter la route des yeux. Toutes les commandes vocales se font en toute simplicité : activation de l’itinéraire, rédaction d’un SMS, consultation de l’agenda, etc. L’écran ne s’allume pas pour éliminer toute distraction inutile.

 

Pour l’instant, le Car Play ne se trouve que sur certaines marques de voitures : Mercedes, Ferrari et Volvo, mais Apple est en discussions pour l’intégrer à des marques françaises.

 

D’importantes innovations sont en cours d’élaboration dans les centres de recherches automobiles. Le Salon de l’auto de Paris 2014 a entrouvert la porte de cet univers digital. Les écrans tactiles haute définition s’installent dans le monde de l’automobile pour notre plus grand plaisir, mais aussi pour une sécurité plus élevée du véhicule et de ses passagers.

 

Pour aller plus loin

 

http://www.lesechos.fr/07/05/2014/lesechos.fr/0203483904702_apple-et-google-pourraient-equiper-pres-de-200-millions-de-voitures-connectees-d-ici-2020.htm

 

http://www.usine-digitale.fr/l-usine-digitale-auto/2013