Reprise du sport : Quelles applications pour vous aider ?

Aujourd’hui, la technologie s’invite partout: smartphones, tablettes, ou montres connectées, ces accessoires nous facilitent le quotidien et il est difficile de s’en passer.

Si vous êtes un passionné de sport ou si vous aimeriez reprendre une activité sportive après une pause, vous trouverez des applications pour smartphone qui vous permettront d’optimiser vos séances de sport grâce à un véritable coaching virtuel: conseils, informations diverses (temps passé, vitesse, calories perdues, etc).

Il existe une multitude d’applications adaptées à tous les sports, voici une petite sélection des meilleures d’entre elles afin de vous aider dans votre choix:

Runtastic

Application très complète destinée au fitness et à la course à pied, vous y trouverez:

Des informations sur votre course (altitude, vitesse, fréquence cardiaque…) avec représentation graphique.

Une cartographie en temps réel de votre itinéraire grâce à la fonction GPS de votre téléphone.

La possibilité de renseigner vos objectifs (fréquence cardiaque à atteindre, nombre de calories à perdre) afin d’obtenir un programme adapté pour atteindre votre but.

Runtastic est doté de nombreuses fonctions tel qu’un coach vocal, un lecteur de musique compatible avec plusieurs sources (Souncloud, Spotify, Pandora, etc). Vous pourrez aussi profiter de conseils pour l’après séance de sport (hydratation, exercices…).

Runtastic possède également une intégration des réseaux sociaux afin de partager vos itinéraires ou vos scores avec vos amis.

Cette application est disponible sur toutes les plateformes (iPhone, Android, Windows Phone) au prix de 4.99€ (existe en version gratuite avec fonctions limitées).

Fitness tout-en-un

C’est une application destinée au fitness et à la remise en forme. Vous y trouverez plus de 1200 exercices sous forme audio ou vidéo classés par muscles mis à contribution ou équipement dont vous disposez ainsi qu’une centaine de programmes d’entraînement créés par des professionnels. Elle possède aussi les fonctions habituelles d’une application sport comme le suivi de vos entraînements et le partage sur les réseaux sociaux. Fitness-tout-un vous propose également des outils pour vous aider à mieux manger (spécialités culinaires classées par régions, compteur de calories avec plus de 300 000 aliments et recettes répertoriés, calculateur d’Indice de Masse Corporelle…).

Fitness tout-en-un est disponible uniquement sur iPhone au prix de 5.49€.

Sport Tracker

Cette application est adaptée au suivi de nombreuses activités: course à pied, cyclisme, roller…

Sport Tracker vous permettra de consulter plusieurs informations lors de votre séance de sport: parcours, temps, vitesse moyenne, etc

Vous pourrez même consulter une carte avec les parcours réalisés par les utilisateurs proches de vous agrémentés de photos afin de vous donner une idée du type de parcours, vous pourrez ainsi choisir un itinéraire adapté vos aptitudes.

Sport Tracker est compatible avec les accessoires disponibles sur le site de l’éditeur (cardiofréquencemètre, capteurs divers) qui vous permettront d’obtenir une mesure précise de votre rythme cardiaque, votre vitesse, etc

Cette application est disponible gratuitement sur toutes les plateformes (iPhone, Android, Windows Phone).

Il existe un très grand nombre d’applications dédiées au sport et à la remise en forme, il est donc impossible de toutes les lister mais celles décrites précédemment sont les plus utilisées par les possesseurs de smartphones. Quel que soit le sport que vous pratiquez, vous trouverez facilement une application adaptée à son suivi. Certaines de ces applications sont payantes si vous voulez accéder à toutes les fonctions mais vous trouverez des versions d’essais qui vous permettront de les tester afin de voir si elles correspondent à vos besoins.

Smartphones et tablettes : Quelles nouveautés ?

De plus en plus présents autour de nous, les smartphones et les tablettes sont maintenant un enjeu majeur parmi les nouvelles technologies. Le mobile a désormais une place primordiale dans la vie de tous les jours. Il est donc intéressant de se pencher actuellement sur les nouveautés de ces produits que sont les smartphones et les tablettes.

Premièrement, on peut détailler les dernières évolutions des smartphones. On remarque, en observant un peu les derniers modèles de chaque marque, quelques améliorations redondantes. Parmi elles, une augmentation quasiment omniprésente de l’autonomie des terminaux. En effet, (malgré quelques exceptions pouvant être décevantes) la plupart des constructeurs ont augmenté la capacité des batteries des téléphones, ou comme dans le cas de l’excellent Samsung Galaxy S5, rendu accessible et amovible cette même batterie (permettant ainsi son remplacement).

Autre progression notable, celle qui touche à la taille des écrans. De nouveau, c’est une évolution qui n’est pas nouvelle, mais on ne peut s’empêcher de remarquer une apparition toujours plus fréquente des phablettes, ces hybrides entre smartphones et tablettes. Ainsi, plusieurs smartphones très grands formats ont dernièrement été lancés, comme le HTC Desire 816, le Sony Xperia t2 ultra, ou encore le Lumia 1320 de Nokia.

Cette évolution dans le sens de la démesure va de paire avec l’amélioration de la qualité des écrans et même de la qualité du rendu audio, ainsi que globalement, des performances. Des puces de plus en plus puissantes équipent les téléphones, et on se retrouve avec des terminaux aux rendus et à la réactivité plus que satisfaisants, tels que le LG g3, le Acer Liquid S2, ou le Motorola Moto X.

Enfin, dernier détail qui commence à pointer le bout de son nez sur plusieurs modèles : la résistance à l’eau. Effectivement, on peut observer l’étanchéité de quelques modèles, et notamment chez Sony, avec les Xperia T1 et T2. D’autres constructeurs annoncent également quelques terminaux résistants partiellement à l’eau.

Pour ce qui est des tablettes, il y a moins de sorties vraiment récentes. Parmi les meilleures des derniers mois, on peut citer les modèles suivants.
Premièrement, la Sony Xperia Z2 tablet, qui se démarque du reste par les mêmes qualités que son équivalent chez les smartphones. A savoir son étanchéité, la qualité de ses finitions, son autonomie accrue, ainsi que sa réactivité exemplaire. On regrettera cependant quelques ralentissements lors du lancement de certaines applications gourmandes en ressources graphiques.

La Gigabyte Tegra Note 7, ensuite, propose des arguments très convaincants : une excellente réactivité, un affichage très satisfaisant ainsi qu’un poids assez modeste. La position des hauts parleurs est également un plus. En revanche, même si le rendu de l’écran est très bon, sa définition l’est moins, et elle peut même décevoir un peu par rapport à sa concurrente directe, la Nexus 7. Mais, globalement, on ne peut pas ignorer le rapport qualité/prix de cet appareil.

Vient ensuite une tablette très attendue, la Surface 2 de Microsoft. On constate sur ce modèle une très nette avancée par rapport à sa grande sœur, la Surface. Plutôt originale dans ses choix techniques, elle offre à l’utilisateur un webcam de très bonne facture, un design de première classe, avec un support très pratique parfaitement intégré. Le clavier qui lui sert de couverture est un des meilleurs du marché, et la disposition de ses touches est parfaitement adaptée au format mobile. L’autonomie est saluable, et le fait que Microsoft Office 2013 soit intégré « gratuitement » dedans ne peut qu’être un plus. Par contre, on constate que l’appareil photo arrière de la tablette est en dessous de la concurrence, et que son poids reste un peu trop élevé.

Enfin, la Samsung Galaxy Note Pro 12.2 fait partie des tablettes remarquables récemment lancées. Comme les autres, elle marque une bonne évolution dans les performances et le rendu, même si elle souffre de quelques ralentissements, surtout en mode multitâches.
De manière générale, on peut remarquer des progressions identiques à celles observées sur les smartphones, à ceci près que le clavier et l’interface sont également les cibles de ces améliorations. On peut se dire que ce fait découle de la difficulté des tablettes à s’éloigner des pc portables, dans l’utilisation qui en est faite.

Les nouveaux gadgets qui vont vous changer la vie

C’est bien connu : on n’arrête pas le progrès ! En particulier dans le domaine de la technologie, chaque année apporte son lot de nouvelles tendances et de nouveaux gadgets dont certains pourront vraiment changer notre vie. Qu’on jette un simple regard en arrière pour se convaincre des vertigineux progrès de l’électronique et de la profondeur des changements qu’ils ont provoqués sur notre vie quotidienne. Qu’il est loin le temps où l’ordinateur était un loisir obscur de passionné, aujourd’hui les machines sont partout, chacun en porte au moins un dans sa poche et peine à s’en passer plus d’une journée. Les ordinateurs de toutes tailles ont déjà bien envahi notre quotidien, mais ils ne comptent pas s’arrêter là ! L’année 2014 devrait marquer le décollage des objets connectés…Montres et Objets Connectés
Car les puces ont tellement rétréci au fil du temps qu’elles peuvent désormais s’intégrer presque partout. Les premiers objets du quotidien à en profiter pourraient être les montres. En plus du téléphone, c’est souvent un objet que l’on porte sur soi tout au long de la journée, pas étonnant qu’on attende de pied ferme une « i-watch » d’Apple qui pourrait compléter l’iPhone de la marque. Difficile de savoir si elle sortira en 2014 ou 2015 cependant, car Apple reste plutôt discret, voire secret la concernant. Pourtant des montres « intelligentes » existent déjà, la Peeble ou la Cogito Pop par exemple, même si leurs capacités restent très modestes. Samsung et Qualcomm n’ont quant à eux pas attendu pour occuper le terrain des « smartwatches », avec la Gear (a connecter à son téléphone Galaxy S4) et la Toq (compatible Android). Mini-applis météo, bourse ou info, rappels de calendrier, présentation des contacts, contrôle de sa musique (oui : elles donnent aussi l’heure), les montres connectées offrent pour l’instant des services bien pratiques qui ont vocation à s’étoffer. Elles ont un énorme potentiel, Google y croit dur comme fer puisqu’il offre désormais un système d’exploitation spécifique : Android Wear qu’il sera possible de commander également par la voix.

Les appareils connectés pourraient aussi coloniser nos maisons et nos jardins. Beaucoup d’appareils pourraient ainsi être gérés à distance avec votre smarphone ou votre tablette. C’est le cas de Aclock, un radio-réveil e-ink bluetooth, du lave-linge connecté LG, des lampes LED SmartBulb de Samsung, de l’arroseur Droplet ou du pot de fleurs MEG qui vous informe des besoins de votre plante. Même à l’extérieur de votre maison, votre tapis « smartMat » pourra vous notifier de l’identité des personnes devant votre porte en fonction de leurs poids. Votre voiture aussi pourra devenir « intelligente » avec des ordinateurs de bords tournant sur « iOS Car » déclinaison automobile du système de votre iPhone.

Quantified Self
Autres objets connectés ayant le vent en poupe : les capteurs permettant le « Quantified Self », c’est-à-dire le suivi de vos activités (principalement physiques). Podomètres, altimètres, GPS, capteurs de mouvements ou de pressions artérielles, rien n’échappe à ces gadgets qui permettent de quantifier, archiver, analyser et partager votre mode de vie, minute par minute si vous le souhaitez. Si le Jawbone Up et les balances WiFi ont déjà connu un certain succès en 2013, leurs cousins pourraient rencontrer leur public en 2014. Par exemple, le Flyfit (qui se met à la cheville), le Mbody (qui suit l’activité musculaire de chacune des jambes), la PowerTooth brush qui fait le suivit de vos lavages de dents ou encore le bracelet GoBee qui mesure automatiquement le nombre de calories que vous ingérez.

Au-delà d’une utilisation sportive ou dans le contexte d’un régime, le suivi informatisé en temps réel (ou quasiment) de la santé semble être une tendance lourde. Apple pourrait lancer un carnet de santé (HealthBook) intégré à iOS 8 la prochaine version de son système d’exploitation en parallèle d’autres appareils de Quantified Self. Même Nintendo, apparemment assez éloigné du sujet travaille actuellement sur le projet « Quality of Life » visant à produire des appareils surveillant votre santé… à suivre.

La Réalité Virtuelle enfin … Réalité ?
Pour conclure, même s’il n’est pas certain que ces appareils soient lancés avant 2015, on ne peut pas éviter la réalité virtuelle parmi les tendances de 2014. Le rêve d’immersion totale des années 90 est de retour, mais avec plus de 20 ans d’évolutions technologiques, il pourrait finalement se réaliser. Tout a (re)commencé avec la société Oculus. Le prototype de son casque Rift avait déjà suscité un enthousiasme certain en 2013. Avec sa seconde version « Crystal Cove » désormais disponible en précommande, le Rift pourrait constituer une vraie révolution et pas seulement dans le domaine du jeu vidéo ou de l’entertainment. Des applications sont possibles en téléconférence, téléprésence, téléopération, en visualisation de données, les possibilités sont immenses et l’industrie ne s’y est pas trompé. Des ingénieurs très en vue (John Carmack, Michael Abrash) ont rejoint Oculus qui, tout dernièrement, a été racheté par Facebook pour 2 milliards de dollars.

Oculus n’est pas seule sur son créneau néanmoins, Avegant, travaille sur son Glyph, basé sur une technologie différente : la projection rétinienne. Quant à Sony, il vient d’annoncer son propre casque : le projet Morpheus destiné à sa PS4. Avec un tel soutien d’acteurs majeurs de l’industrie, la réalité virtuelle pourrait bien se concrétiser très prochainement, serez-vous le prochain « cobaye » ?

Les Google Glass testées par les policiers de New York

Les Google Glass débarquent !

Les Google Glass débarquent !

La police de New York s’est récemment vue confier des paires de lunettes Google Glass ; qu’elle a pris plaisir à tester dans le cadre de patrouilles au cœur de la ville. Ces gadgets électroniques sont considérés comme le nec plus ultra des objets connectés, et leur utilisation pourrait se généraliser dans l’avenir. Les retours positifs des policiers new-yorkais laissent penser que ce gadget a de beaux jours devant lui.
Lunettes Google Glass : un concept inédit

Les Google Glass sont des lunettes à réalité augmentée fabriquées par Google. Elles sont équipées d’une caméra intégrée ; de mini-écrans situés sur l’un des verres, et d’une connexion internet Bluetooth ou Wifi. Les versions les plus récentes embarquent aussi un écouteur mini-usb associé à la branche droite du gadget. En plus des applications usuelles auxquelles ces objets connectés donnent accès (Gmail, Google Play, Google Maps entre autres), les utilisateurs peuvent utiliser les lunettes Google Glass pour enregistrer des vidéos, traduire des textes, ou envoyer des mails. Mais les fonctionnalités de ces lunettes connectées sont encore plus étendues, puisque des corps professionnels les ont testées avec un succès relatif.

Des lunettes utiles pour les policiers de New York ?

Les Google Glass serviraient notamment à enregistrer plus rapidement les profils des suspects poursuivis dans le cadre d’infractions à la loi. Ces lunettes ont été appréciées parce qu’elles permettent d’enregistrer les rapports grâce à la commande vocale. Progressivement, les policiers abandonneront donc les rapports écrits pour des enregistrements qui font gagner du temps. Mais l’innovation la plus marquante dans l’avenir réside dans l’utilisation probable de FaceRec et NameTag, des applications de reconnaissance faciale intégrées à Google Glass.

Pour l’instant, la firme américaine a catégoriquement refusé l’association de ce type de logiciels à ses lunettes connectées. Mais à l’avenir, il n’est pas impossible qu’elle change d’avis. Au final, les policiers de New York ont reconnu que les lunettes Google Glass pouvaient avoir leur utilité. Néanmoins, une polémique a été créée par des détenteurs de comptes Google qui ont estimé que la police ne pouvait pas se voir proposer ces tests à leur détriment. Mais l’accusation est relativement erronée, dans la mesure où de nombreux autres corps de métiers ont déjà utilisé des lunettes Google Glass avec succès.

Les usages probables du Google Glass

Les lunettes Google Glass ont déjà fait une entrée très remarquée dans l’univers de la médecine. Elles ont défrayé la chronique lorsqu’en juillet 2013, deux chirurgiens ont opéré des patients en se servant de prototypes Google Glass. Pedro Guillem et Raphael Grossman ont retransmis leurs séances d’opérations en direct à d’autres chirurgiens repartis aux quatre coins du monde. Il y a quelques jours, un troisième médecin français s’est servi du même gadget pour projeter son opération par visioconférence au Japon.
Ces lunettes connectées pourraient aussi améliorer l’accueil des passages dans les aéroports. Virgin Atlantic par exemple s’en sert dans le cadre de tests pour améliorer l’accueil des passagers de première classe, et ce depuis le 11 février 2014. Les renseignements relatifs aux vols de ces derniers sont affichés sur l’écran de la lunette, et l’hôtesse les prend en compte avant de proposer des services personnalisés aux voyageurs.

À terme, il sera sans doute possible d’acheter des produits pour enfants à partir de l’écran d’interface de Google Glass. Les mamans se serviront probablement des lunettes pour choisir des produits plus rapidement, et pour les acheter à partir de la fonction de reconnaissance vocale. Même si le potentiel marketing des Google Glass ne séduit pas tout le monde, ses fonctionnalités inédites en feront un produit très couru.

 

Les accessoires connectés envahissent nos maisons

accessoires-connectes-webinventifDans les années 1960, la série télévisée Star Trek nous promettait un monde dans lequel ordinateurs et communication sans fil seraient à la portée de tous. Et voilà qu’un demi-siècle plus tard, notre réalité quotidienne est en passe de largement dépasser cet univers de science-fiction. Notre environnement quotidien est réinventé et des accessoires connectés et bourrés de nouvelles fonctionnalités envahissent nos bureaux, nos maisons et même nos voitures. Chacun d’entre nous devient un véritable chef d’orchestre de ses objets connectés et sa baguette de chef n’est autre que son smartphone. L’institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe devenu l’Idate estime qu’en 2020, il y aura 80 milliards d’objets connectés dans le monde et que chaque terrien en possèdera en moyenne dix.

Dans une maison intelligente, de plus en plus d’actes de la vie de tous les jours sont facilités par des objets connectés soit avec un module wifi intégré, soit via une application de type Android ou iOS. En voici quelques exemples :
– L’intensité de l’éclairage des murs ou des objets se règle avec des ampoules à LED pilotables depuis son smartphone. La modulation de l’éclairage peut également suivre celle de vos musiques préférées.
– Avec son application mobile, la cocotte-minute connectée de Seb vous aide à réaliser pas à pas votre plat en vous donnant l’ordre des ingrédients, puis elle choisit son programme de cuisson en fonction de la recette désirée.
– Dans le même ordre d’idée, la balance culinaire connectée à votre iPhone ou votre iPad vous informe non seulement sur les quantités d’aliments que vous allez consommer, mais aussi sur leurs teneurs en calories, vitamines et sels minéraux. Un bon moyen de surveiller sa ligne tout en consommant de bonnes choses.
– En cas d’absence, une gamelle connectée vous permettra à distance de décider des heures et des quantités de croquettes à fournir pour nourrir votre chien ou votre chat.
– Lorsque vous vous réveillez le matin, vous apprécierez de pouvoir rester quelques minutes de plus dans votre lit pendant que votre bouilloire iKettle fait chauffer l’eau de votre thé.
– Le constructeur coréen d’électroménager LG a conçu la technologie Smart ThinQ pour que votre smartphone puisse communiquer avec l’écran LCD de votre réfrigérateur. Ainsi, plus besoin de liste de course, il vous suffit lorsque vous êtes dans votre supermarché préféré d’entrer en communication avec votre frigo pour vérifier les aliments qu’il contient, ainsi que leurs dates limites de consommation et donc ce qu’il vous faut acheter en priorité.

En complément de ses smartphones, la marque Samsung a développé des montres connectées qui s’adressent plus particulièrement aux sportifs qui souhaitent mieux suivre et analyser leurs performances. Compter le nombre de pas effectués et les kilomètres parcourus, quantifier les calories dépensées, mais aussi surveiller son rythme cardiaque son quelques-unes des possibilités des montres Gear 2 et Gear Neo. Mieux encore, dotées d’un système infrarouge, ces montres remplacent la télécommande de votre téléviseur.

Les voitures connectées et autonomes deviennent aussi réalité et le Royaume-Uni a même récemment lancé son projet de première route connectée. La voiture deviendra vite capable d’auto-diagnostiquer ses éventuelles pannes, sur la route de vos vacances, elle vous indiquera les routes à prendre pour éviter les bouchons, vous aidera à trouver les meilleurs parkings et même à vous garer. Vous pourrez également depuis votre voiture, une heure ou deux avant votre arrivée, mettre en route le chauffage de votre maison. Aujourd’hui, avec ses 18 capteurs et radars, la Ford focus est la voiture connectée la plus évoluée du marché. Son système de navigation se commande vocalement et son système de freinage d’urgence intervient automatiquement en cas de défaillance du conducteur. Son système de reconnaissance vocale vous permet d’écouter une chanson en indiquant son titre ou le nom du chanteur.

Avec les objets connectés, le futur, c’est maintenant !